HYDROGEN

Prise en charge en phase initiale d’une HTA de l’adulte

Spécialistes ciblés : Médecins Généralistes

Formateur : FLOPIN Olivier

Financeur : ANDPC

Durée de l’e-learning : 4h

Indemnisation : 180,00 €

Résumé du e-learning sur monDPC

Cette formation est à destination des médecins généralistes quelque soit leur mode d’exercice qui sont confrontés aux patients qui présentent une hypertension artérielle. Elle s’inscrit dans le cadre de l’amélioration des pratiques et de l’approfondissement des connaissances des pratiques diagnostiques sur le thème de la prise en charge de l’hypertension artérielle de l’adulte , autour des dossiers sélectionnés dans leur patientèle. Elle permet de comparer les pratiques constatées aux recommandations des sociétés savantes ou à la bibliographie existante en l’absence de recommandations.

Objectif de la formation médicale

Ce programme de DPC qui s’appuie sur ces recommandations, permet de dégager 3 objectifs principaux portant sur 8 critères de qualité d’amélioration des pratiques.

Les objectifs généraux de cette action sont les suivants :

Objectif 1 : Poser le diagnostic d’ HTA essentielle et d’HTA secondaire

Objectif 2 : Évaluer le risque cardiovasculaire global du patient

Objectif 3 : Établir une stratégie thérapeutique adapté à la situation clinique

MÉTHODOLOGIE : Programme intégré constitué de 3 séquences.

Dans la première séquence : Évaluation des pratiques professionnelles non présentielle. Durée : 2 Heures
La deuxième séquence : Perfectionnement des connaissances. formation présentielle. Durée : 4 heures
La troisième séquence : Suivi d’action d’améliorations et de modifications des pratiques (évaluation des pratiques ). Non présentielle. Durée : 1 Heure

Plus d'informations sur cette formation DPC de cardiologie

L’hypertension artérielle (HTA) est le premier motif de consultation en médecine générale et on estime à 15 millions le nombre de patients traités pour HTA. Elle augmente le risque d’accident vasculaire cérébral, de maladie coronaire, d’insuffisance cardiaque, d’insuffisance rénale et de troubles cognitifs, et a été à l’origine de 7 à 8 millions de décès dans le monde en 2011. Le traitement anti-hypertenseur réduit le nombre de décès et des handicaps d’origine cardiovasculaire. Un contrôle tensionnel correct au long cours permet d’allonger l’espérance et la qualité de vie des patients hypertendus. Le médecin de premier recours se trouve souvent en première ligne pour dépister et confirmer l’hypertension. Cependant poser un diagnostic d’HTA n’est pas forcément aisé. La variabilité de la pression artérielle et l’addition des méthodes de mesure entraînent des situations de discordance pour le diagnostic : effet blouse-blanche sans hypertension (hypertension blouse-blanche), effet blouse-blanche avec hypertension permanente, hypertension masquée. Les données scientifiques actuelles accordent aux mesures réalisées en dehors de l’environnement médical, la valeur de décision la plus importante et recommandent l’utilisation d’outils diagnostics ( automesure tensionnelle, MAPA )pour confirmer le diagnostic. D’autres parts l’hta est l’un des 4 facteurs principaux ( tabac, diabète, cholestérol etc..) qui augmentent le risque cardiovasculaire. Le médecin devra évaluer le risque cardiovasculaire global en tenant compte des autres facteurs de risque pour décider de l’utilité d’un traitement et ne pas traiter seulement un chiffre tensionnel. L’utilisation d’échelle de risque ( échelle score ou la sommation des facteurs de risques ) prendra toute sa place pour évaluer ce risque et accompagner le patient dans la démarche de soins. La consultation d’annonce ( où seront abordés les moyens thérapeutiques, les objectifs, le ressenti du patient… ) est une étape indispensable pour discuter avec le patient de la stratégie thérapeutique à mettre en place et prévenir une mauvaise observance potentielle. Le but de cette formation sera d’apporter aux médecins généralistes les outils nécessaires pour confirmer le diagnostic d’HTA, évaluer le risque cardiovasculaire global et décider en fonction des résultats d’ une stratégie thérapeutique adaptée ( traitement antihypertenseur, mesure hygiénodiététique, éducation)