HYDROGEN

L'ECG dans le diagnostic de syncope

Spécialistes ciblés : Médecins Généralistes

Formateur : FLOPIN Olivier

Financeur : ANDPC

Formation médicale sur les addictions aux opioïdes en DPC

Durée de l’e-learning : 4h

Indemnisation : 180,00 €

Résumé du e-learning sur monDPC

Cette formation est à destination des médecins généralistes quelque soit leur mode d’exercice qui doivent réaliser des ECG en permanence de soins .Elle s’inscrit dans le cadre de l’amélioration des pratiques et de l’approfondissement des connaissances des pratiques thérapeutiques sur le thème de l’ECG dans le diagnostic des syncopes e-learning autour des dossiers sélectionnés dans leur patientèle. Elle permet de comparer les pratiques constatées aux recommandations des sociétes savantes ou à la bibliographie existante en l’absence de recommandations

Le but de cette formation sera de maintenir et renforcer les connaissances des médecins généralistes à la lecture de l’ECG et à la stratégie diagnostique de la syncope
Ne sera pas traité la prise en charge hospitalière ( examen spécialisé ) et la prise en charge thérapeutique.

Objectif de la formation médicale

Les objectifs généraux de cette action sont les suivants :

A / Appliquer une analyse méthodique de lecture du tracé
B / Reconnaitre les anomalies électriques de l’ECG responsable de syncope
C / Reconnaitre une syncope cardiaque, vasoréflexe et orthostatique à partir des données de l’évaluation clinique et de l’ECG

Ce programme est un programme intégré constitué :
– d’une évaluation des pratiques professionnelles (séquence1 ) non présentielle de 1 h
– d’une formation continue non présentielle avec réunion de 2H
– d’une réévaluation des pratiques professionnelles (séquence 2) non présentielle d’1heure

Plus d'informations sur cette formation DPC de cardiologie

Le médecin généraliste de premier recours se trouve souvent confronté à des situations cliniques dont la symptomatologie demande une réponse urgente et adaptée. C’est particulièrement le cas des syncopes définis par une perte de conscience transitoire dû à une hypoperfusion cérébrale caractérisée par un début rapide, une courte durée et une récupération complète spontanée.
L’enjeu pour le médecin est d’identifier les syncopes cardiaques potentiellement létales.
La réalisation et la lecture d’un électrocardiogramme (ECG), outil d’aide au diagnostic, prend alors toute sa place pour diagnostiquer les anomalies électriques responsables de syncope.
La décision qui découle de l’analyse de l’ECG, orientera le patient dans un parcours de soins approprié (recours à un transport médicalisé ou pas, aide à la décision d’introduire certains médicaments, maintien à domicile, avis spécialisé plus ou moins différé) et donc la qualité des soins en sera améliorée.