HYDROGEN

Prévention et prise en charge des lésions cancéreuses et non cancéreuses dues au virus HPV (orales, anales et gynécologiques)

Spécialistes ciblés : Médecins Généralistes, Gynécologues, Gastroentérologues et ORL

Formateur : ELIA David

Financeur : ANDPC

Organisme : VFL

Formation médicale sur la prévention et la prise en charge des lésions cancéreuses dues au virus HPV en dpc

Date : du 30/08  au 28/09

Durée de l’e-learning : 4h

Indemnisation : 90,00 €

Le papillomavirus humain (HPV) est l’infection sexuellement transmissible la plus fréquente en France. La plupart des hommes et des femmes ayant une activité sexuelle seront infectés à un moment de leur vie et certains risquent de l’être à plusieurs reprises.

L’HPV se transmet au cours des rapports sexuels mais aussi par contact des muqueuses. Les infections à HPV disparaissent généralement sans aucune intervention en l’espace de quelques mois et environ 90% d’entre elles ont disparu dans les deux ans qui suivent la date à laquelle elles ont été contractées. Un faible pourcentage d’infections générées par certains types de HPV peut persister. Le cancer du col de l’utérus est de loin la maladie la plus courante liée au HPV. La quasi-totalité des cas de cancers du col de l’utérus sont attribuables à l’infection à HPV, ce qui explique les récentes recommandations concernant les modalités de dépisatge du cancer du col de l’utérus et l’importance de la vaccination anti-HPV. L’infection par certains types de PVH entraîne également certains cancers de l’anus et de l’oropharynx. L’immunodépression aggrave le risque, la sévérité et la progression des néoplasies associées aux HPV.

Ce programme de formation permettra aux participants d’améliorer leurs compétences sur les pathologies en rapport avec les infections à HPV et leurs prises en charge.