HYDROGEN

Etat de Stress Post-Traumatique : prise en charge par les médecins spécialisés en médecine générale ou en psychiatrie

Spécialistes ciblés : Médecins Généralistes

Formateur : MERIC Jean-Bruno

Financeur : ANDPC

Organisme : VFL

Formation médicale sur l'état de Stress Post-Traumatique en DPC

Date : du 30/08 au 28/10

Durée de l’e-learning : 4h

Indemnisation : 90,00 €

Les professionnels de santé sont amenés à prendre en charge des personnes ayant subi des maltraitances physiques, psychologiques, sexuelles, ou d’autres évènements de vie qui viennent désorganiser durablement l’existence. Ils peuvent aussi être sollicités dans des contextes d’accidents, ou de catastrophes psycho-traumatiques. Selon la CIM-10 : « Une situation ou à un événement stressant (de courte ou de longue durée) exceptionnellement menaçant ou catastrophique qui provoquerait des symptômes évidents de détresse chez la plupart des individus » entraine « une réponse différée ou prolongée » dont la conséquence est dans 15 à 35 % des cas, selon la nature de l’événement traumatique et le vécu subjectif du sujet, un Etat de Stress Post-Traumatique. La prévalence vie entière de l’ESPT atteint en Europe, selon l’étude ESEMeD menée en 2004 sur un échantillon de 21 425 habitants de six pays d’Europe, 2.9 % des femmes et 0.9 % des hommes. Les nombreux évènements catastrophiques récents vont probablement générer une augmentation de cette prévalence. Les troubles qui caractérisent le Stress post-traumatique surviennent toujours après une phase de latence, de durée variable, parfois très longue (plusieurs mois). L’ESPT peut s’accompagner de divers troubles comorbides qui sont parfois la seule manifestation clinique dont se plaint le patient qui ne fait pas le lien avec l’événement traumatique causal. Cette formation vise à guider les participants dans le repérage, l’évaluation des patients atteints d’Etat de Stress Post-Traumatique pour assurer en suite une prise en charge de qualité.